Renaissance

"J'ai beaucoup aimé ce livre, bien écrit, que l'on lit à toute vitesse ! Et oui, bien sûr, tout pourrait se réaliser un jour. Et c'est quand on arrive à la dernière page, qu'on comprend tout le livre ! Une idée très originale de scénario qui nous transmet des vérités fondamentales sur l'Homme et sa façon de vivre aujourd'hui et hier." - Bénédicte de Loriol - 21 avril 2016

Renaissance

"Un livre qu’il fait bon lire, nous qui avons des vies trépidantes et souvent absurdes, connectées en permanence avec notre téléphone ou notre ordinateur et rarement avec la nature ou nos voisins." - Bénédicte de Loriol - 21 avril 2016

Orthographe : quelque chose s'accorde-t-il au masculin ou au féminin ?


Chers lecteurs,

Je suis actuellement en cours de correction de mon second roman qui s'intitulera HéritagesAfin de proposer un manuscrit irréprochable à une maison d'édition, je reprends toutes les fautes de frappe et ce n'est pas une mince affaire, étant donné le nombre de pages. Comme beaucoup de monde, parfois les mystères de la langues française me laissent perplexes. Je vous propose de vous faire part de quelques pépites.

« Quelque chose s'est brisé cette année. »


Règle : Même si chose est un nom féminin, lorsque, chose sert à former les locutions pronominales indéfinies quelque chose et autre chose. Les termes qui se rapportent à quelque chose ou autre chose sont au masculin singulier. Les pronoms autre chose et quelque chose sont des pronoms neutres. Le genre neutre (qui n'existe en français que pour certains pronoms) se manifeste sous la forme du masculin singulier.


Exemple : Il sort quelque chose de sa poche et le tend à l'enfant (et non et la tend…)

Il y a quelque chose que vous n'avez pas encore dit (et non quelque chose que vous n'avez pas encore dite).

Appel à candidature pour une critique "en ligne" de Renaissance...


Chers lecteurs, 


La lectrice passionnée avait pour mission de lire Renaissance depuis novembre 2015. Ce n'est finalement pas possible.

Ci-dessous, la vidéo complète :
(Il est question de Renaissance à 5:36)
Je suis donc à la recherche d'un(e) bloggeur(se) et d'un(e) youtubeur(se) qui serait chargé(e) de lire Renaissance et d'en faire une critique littéraire sur internet.

N'hésitez pas à prendre contact avec moi via le formulaire ci-dessous.

Invitation à intervenir sur le sujet de la maîtrise de la langue française


Bonsoir,

Je tenais à vous faire partager une invitation inattendue que je viens de recevoir. Il s'agit de participer à une journée portes ouvertes sur le sujet de la maîtrise de la langue française dans le monde de l'entreprise.

J'ai d'abord été surpris par cette invitation. Les thèmes abordés sont les suivants : quels enjeux pour les salariés ? Quels enjeux pour les entreprises ? 

J'ai finalement décidé de répondre favorablement et de donner un peu de mon temps, car effectivement, l'écriture (syntaxe, orthographe, vocabulaire) en entreprise est importante. En effet, dans le cadre professionnel, on écrit au nom de notre employeur et de tous nos collègues. Il peut s'agir de documents très divers : factures, courriers, plaquettes de communication, fiches de références, CV... Plus particulièrement dans le cadre des relations externes (mais pas que), l'écriture peut impacter l'image d'une entreprise. Que dirions-nous d'un courrier bourré de fautes d'orthographes avec le logo d'une société ? Ce n'est pas très sérieux ! Que dire en outre des salariés mal à l'aise avec le français dans la rédaction de rapports internes, de notes de services ou d'entretien d'évaluation. La maîtrise de l'écriture est donc une qualité recherchée dans le monde du travail et pas uniquement pour certains métiers particuliers (journaliste, secrétaire, fonctions administratives...).

Plusieurs ateliers sont envisagés :

1. Des branches, des entreprises et des syndicats sont déjà mobilisés, par exemple, le réseau des AFPI
09h00-10h00 : Intervention de Mme Sophie MENDELSOHN qui nous présentera la façon dont les AFPI ont décidé de réagir.

2. Expérience d'un DRH 
10h30–11h30 : Intervention de Mme Amandine BRUSTEL, qui nous présentera une expérience menée en entreprise.

3. De nouveaux enjeux pour l'entreprise ? 
13h30-14h30 : Intervention de Mme Agnès GUILLAND-SPAETH, Formatrice en expression et communication

4. Un écrivain

Comment concilier vie professionnelle et goût de l'écriture ?
15h00-16h00 : Intervention de M. Nicolas DUFFAUD, auteur de Renaissance publié aux éditions ABCD'r ?

Cela se déroulera le 11 janvier 2017 à la Ravoire (près de Chambéry) - PRESENCE & ACTION - 160 Chemin de la Plaine - 73490 LA RAVOIRE

Je compte organiser mon propos ainsi :

1. Pourquoi écrire ?
    - Pour transmettre un message durable, laisser une trace matériel, prendre une photographie d'un instant particulier ;
    - Pour prendre le temps de réfléchir, seul face à soi-même, de peser le pour et le contre, de se forger une opinion construite ;
    - Pour oser alors qu'on n'y parviendrait pas à l'oral ;
    - Pour partager et donner quelque chose : un point de vue, matière à réfléchir, un message...
    - Pour le plaisir, le goût de l'imagination et de la création.

2. Pourquoi essayer de bien écrire ?
    - L'importance de la compréhension du message ;
    - Le plaisir d'être lu et apprécié pour ce qu'on est (construction de l'image de soi).

3. Comment bien écrire ?
    - Il faut lire ;
    - Il faut écrire (l'importance de la pratique) ;
    - Il faut se faire aider en toute humilité : le dictionnaire, les correcteurs d'orthographe...

4. Quand écrire quand on travaille ?
    - On peut écrire tout le temps : mails, rapports, notes, courriers ;
    - On peut penser à l'écriture d'un roman à tout moment : écoute, observations ;
    - Il faut beaucoup d'organisation car le temps est compté (soirées principalement) ;
    - Genèse de Renaissance (les différentes étapes).