Français : "C'est de cela dont je parle." ou "C'est de cela que je parle." ?


Chers lecteurs,

Je suis actuellement en cours de correction de mon second roman qui s'intitulera HéritagesAfin de proposer un manuscrit irréprochable à une maison d'édition, je reprends toutes les fautes de frappe et ce n'est pas une mince affaire, étant donné le nombre de pages. Comme beaucoup de monde, parfois les mystères de la langues française me laissent perplexes. Je vous propose de vous faire part de quelques pépites.

« C'est de cela dont je parle. »

Cette phrase est fausse car le dont contient déjà la préposition de. Il faut donc écrire ou dire « C'est cela dont je parle. » ou « C'est de cela que je parle. ».


De même, on dit « C'est de cela que je me rappelle. » et non pas « C'est de cela dont je me rappelle. »


Allez ! Une autre ! Une autre ! Une autre !


« Moi, personnellement... »


C'est un pléonasme qui comble souvent les vides. Mais cette forme d'insistance utilisée pour se mettre en avant peut être davantage considérée comme une faute de goût que de français.


Référence : http://www.lci.fr/livre/ces-treize-grosses-fautes-de-francais-que-vous-commettez-sans-vous-en-apercevoir-1505867.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire